La transmission finale

A la sortie de la boîte de vitesse, c’est à la transmission finale de passer la puissance du moteur à la roue.

Elle est aussi nommé transmission secondaire.

La transmission par chaine

La transmission par chaine, la plus connue et la plus répandue.

Transmission moto par chaine

Transmission moto par chaine

La chaine et très peut couteuse, légère et une perte de puissance minime. Elle s’use plus ou moins vite en fonction de son utilisation et de son entretien. La chaine réclame un graissage, un réglage de tension et un nettoyage régulier. Sa durée de vie varie de 5 000 à 30 000 km. Pour son remplacement, il faut changer le « kit chaine » qui est composé d’un pignon sortie de boîte, la chaine et la couronne côté roue, car ce sont ces trois pièces qui composent la transmission finale d’une moto.

Animation d'un chaine

Chaine en mouvement

Les différents types de chaines :

  • Chaine classique, sans joints toriques : elle est la plus ancienne et sûrement la plus connue. A cause de son entretien plus difficile (et donc de son usure rapide) et des performances élevées des moteurs modernes, elle a disparu de la plupart des motos depuis longtemps. Elle subsiste cependant pour des raisons économiques sur les 50 cm3 et certaines 125 cm3. La chaîne simple n’en conserve pas moins un gros avantage : pas de frottements de joints puisqu’il n’y en a pas, donc pas de pertes ! Plus performante en valeurs brutes qu’une chaîne à joints toriques, elle reste donc très utilisée en compétition… où le rendement est primordial et la longévité secondaire.

A éviter pour un usage routier.

Chaine moto classique

Chaine moto classique

  • Chaine avec joints toriques : elle est apparue justement pour solutionner les problèmes de graissage des axes des rouleaux. En effet, pendant son fonctionnement, la graisse est rapidement chassée de cet endroit stratégique et il est difficile de la remplacer, ce qui entraîne une usure rapide de l’ensemble. Pour y remédier, les fabricants ont donc eu l’idée d’insérer un joint torique dit « O’ring » (car de section en O) entre ces axes et leurs plaques latérales. Prisonnière, à l’abri de l’eau, du sable et autres débrits de la route, la graisse d’origine reste ainsi à sa place plus longtemps, soignant ainsi les axes et assurant donc une longévité accrue !

C’est celle qui est utilisée pour toutes les motos modernes.

Chaine moto à joints toriques

Chaine moto à joints toriques

Le pas des chaines :

Un autre critère pour avoir aussi moins de pertes est d’utiliser une chaîne moins large que celle d’origine, souvent la transmission d’origine est de « 525 » : le premier chiffre indique le pas de la chaîne, la distance entre les maillons, les deux autres chiffres indiques la largeur de la chaîne. Sur circuit on utilisera une « 520 », elle sera moins large, donc moins de frottements, moins de pertes.

Par la suite il ne faut pas utiliser des couronnes de « 20 » pour une chaîne de « 25 » car la chaîne sera trop large et s’usera anormalement ! En « 520 » il sera beaucoup plus facile de trouver des couronnes et des pignons de différentes tailles, en alu de préférence (plus légère). pour information les Cagiva Mito et Planet utilise des chaines 520 (en version débridé). Il est bon à noté que si vous avez achetez votre monture d’occasion c’est un point à vérifier tous comme la taille de vos pneus.

Le pas d'une chaine

Le pas d’une chaine

La transmission finale par courroie

La courroie à comme avantage sa légèreté et sa longévité mais aussi son silence et sa souplesse d’utilisation, elle peut parcourir plus de 50 000 km sans nécessiter d’entretien particulier.

Toutefois il peut arriver qu’un caillou se coince entre la couronne et la courroie.

Pour info : il existe des kits de conversion afin de transformer une transmission par chaine vers une transmission par courroie.

Transmission par courroie

Transmission par courroie

La transmission finale par cardan

La transmission par cardan et une transmission par arbre.

  • Il nécessite un entretien très réduit (une vidange tous les 20 000 km) et possède une longévité imbattable.
  • En revanche son poids et son inertie posent problème car il faut un gros moteur.
  • La transmission par cardan est utilisé essentiellement sur les GT étant donné qu’elles sont généralement équipées d’un gros moteur et qu’elles sont faites pour  faire beaucoup de kilomètres.
Transmission par cardan

Transmission par cardan