Remplacement des plaquettes de frein

Surveillez bien l’usure de vos plaquettes pour les changer à temps. L’épaisseur de garniture minimale est d’environ 2 mm, vérifiable à l’œil à l’aide d’une lampe de poche si nécessaire. Les plaquettes peuvent être munies d’un témoin, il s’agit généralement d’une entaille pratiquée dans la garniture qui réduit avec l’usure. Si le voyant de frein s’allume, vérifiez rapidement l’usure des plaquettes.

Des plaquettes de frein trop usées endommagent les disques, alors ne tardez pas trop !

Les différentes plaquettes de frein moto

Plaquettes de frein pour moto

Plaquettes de frein pour moto

Avant de passer sur des plaquettes en métal fritté, bien regarder les préconisations constructeur car si la moto n’est pas prévue pour, cela peut être dangereux (destruction des disques). Attention ! Ces plaquettes ne sont réellement efficaces qu’une fois arrivé à leur température de fonctionnement (250°). Il est rare sur route d’atteindre cette température. En dessous, elles sont moins efficaces que des plaquettes d’origine.

  • Plaquettes organiques : suffisantes pour la plupart des motos
  • Plaquettes en métal fritté : pour un usage intensif du freinage.
  • Plaquettes en kevlar : pour la piste, non adaptée à un usage routier.

Pour un usage normal de la moto, nous vous conseillons de toujours remplacer les plaquettes usées par des plaquettes 100 % d’origine. Elles sont généralement plus chères que certaines plaquettes de frein adaptables mais vous n’aurez pas de mauvaises surprises.

Le liquide de frein

Pourquoi utilise-t’on un fluide spécial ?

Comme tout fluide, le liquide de frein est incompressible. Le liquide de frein que l’on utilise est spécial car il doit résister à de fortes températures. En agissant sur la poignée ou la pédale de frein, on transmet la pression du maitre-cylindre à l’étrier de frein. Et c’est à ce niveau que ça chauffe, le liquide étant en contact avec les pistons qui chauffent énormément par le frottement des plaquettes sur le disque.

Liquide frein pour moto

Liquide frein pour moto 

Pourquoi remplacer le liquide de frein ?

Le liquide de frein est à remplacer tous les 2 ou 3 ans car, comme expliqué ci-dessus, il chauffe. Le hic, c’est qu’il n’aime pas du tout l’humidité et qu’à force, il absorbe peu à peu de l’eau. Du coup, il va moins résister à la chaleur et se mettre en ébullition plus tôt et qui dit ébullition dit vapeur, et la vapeur n’est malheureusement pas incompressible. Bref, il vaut mieux le changer tous les 2/3 ans ce liquide comme préconisé par les constructeurs.

Matériel nécessaire

Outils nécessaires pour le changement des plaquettes de frein sur une moto
  • Outillage standard de taille requise (clés, tournevis, etc…)
  • Un jeu de plaquettes neuves (évitez si possible les adaptables)
  • Un produit nettoyant – dégrippant
  • Un chiffon

Démontage et nettoyage des plaquettes de frein

1. Retirez les goupilles (ou les vis) et l’axe qui maintient les plaquettes en place en faisant bien attention à ne pas les égarer. Ne le faites pas une fois l’étrier démonté, cela vous compliquera la tâche. Enlevez la protection métallique pour pouvoir accéder aux plaquettes.

Enlever les goupilles qui retiennent les plaquettes

2. Démontez l’étrier de frein en dévissant les deux boulons qui le maintiennent à la fourche. Ensuite enlevez les plaquettes usées. On peut constater leur degré d’usure grâce à la fente tracée à l’intérieur (témoin d’usure).

Démontage d'un étrier de frein moto

3. Nettoyez les pistons et l’intérieur de l’étrier en pulvérisant un produit nettoyant qui n’attaque pas les joints. Frottez ensuite avec un chiffon propre pour retirer les résidus.

Nettoyage des étriers de frein d'une moto

4. Les plaquettes s’usant, les pistons s’approchent du disque ce qui entraîne une baisse du liquide de frein. Si vous avez rajouté du liquide de frein dans le réservoir du maître-cylindre, la remontée du fluide, induite par l’installation des plaquettes neuves plus épaisses, va faire déborder le bocal. Enlevez donc un peu de liquide, en prenant soin d’utiliser une pipette ou un chiffon absorbant propre. Attention, le liquide de frein est redoutable pour la peinture et certains plastiques, couvrez les parties sensible avec des chiffons. Pour ménager un espace aux plaquettes neuves, repoussez le/les pistons et glissez un bras de levier entre les vieilles plaquettes pour les écarter. Attention dans certain cas il sera nécessaire d’ouvrir la vis de purge de l’étrier pour relâcher la pression !

Ouverture du récipient de liquide de frein sur une moto

5. Replacez les plaquettes neuves dans leur logement, remettez l’axe et les goupilles en place. Enfilez l’étrier sur le disque et revissez les boulons, de préférence avec une clé dynamométrique. Vous pouvez y ajouter un peu de frein filet. Revissez le couvercle du maître-cylindre en veillant à ne pas laisser entrer d’impuretés dans le bocal. N’oubliez pas la protection métallique.

6. Pompez plusieurs fois le levier de frein avant pour recoller les plaquettes sur le disque et retrouver toute la puissance de freinage.

7. Vérifiez le niveau de liquide de frein, si besoin ajustez, et c’est fini !

Enfin, n’oubliez pas que des plaquettes neuves se rôdent, soyez prudents pendant les premiers kilomètres.